NEGRO SPIRITUAL ET GOSPEL - Argeles Gospel Singers, Negro Spiritual,

Aller au contenu

Menu principal :

Negro spiritual et Gospel

Les négro spiritual symbolisent la tradition orale d’un peuple opprimé dont les chants étaient leur seul exutoire.
Les Négros Spirituels sont nés dans les zones rurales.
Ils sont sobres dans leur structure musicale, se réfèrent  à « l’Ancien Testament » et sont interprétés à capella.
Le premier mouvement gospel, fortement inspiré par le jazz et le blues (1950 – 60) se forme dans les ghettos des grandes villes industrielles, au sein de nouvelles communautés qui ont quittées les campagnes pour tenter de trouver dans les villes, travail et confort.

Les Gospels sont accompagnés par une orchestration musicale importante et puisent leur inspiration dans le « Nouveau Testament ».

Développement d’un Gospel contemporain
Comme nous l’avons vu précédemment, apparu dans les années 1960, le Gospel contemporain est né de cette diversification du Gospel qui puise son inspiration dans d’autres styles musicaux et profite des moyens de l’industrie du disque. Le Gospel se ramifie peu à peu en une pluralité de courants qui s’approprient le chant et son essence pour y ajouter la culture géographique locale, le Gospel devient en quelque sorte une musique « caméléon », source de nombreuses créations ou adaptations locales. Le Gospel trouve ainsi des « scènes locales » en Europe et dans de nombreux pays d’Afrique où les groupes associent le chant avec leur culture musicale.

Le Gospel évolue avec de nouveaux instruments et inspirations rythmiques à l’image du Country Gospel ou du Gospel Rock dont Elvis Presley reste le plus grand symbole. En plus de ces appropriations locales et musicales, de nouvelles tendances plus actuelles apparaissent progressivement comme le Gospel Rap, Urban Gospel…

Perte d’authenticité ?
Alors que la commercialisation du Gospel en dehors des lieux de culte était pour certains la fin d’un Gospel authentique, sa réinterprétation par d’autres styles musicaux ou locaux entrainent des critiques et de nouvelles craintes d’une perte d’authenticité du chant Gospel attaché à ses valeurs religieuses et à son héritage. D’un autre côté, nombreux amateurs se réjouissent de l’enrichissement du Gospel contemporain et de son ouverture vers d’autres styles musicaux, ce qui permet au Gospel d’acquérir une plus large audience et d’encourager sa créativité artistique.

Toutefois, si certains jugent que le Gospel perd de son âme et se concentre sur des opinions légères, le Gospel contemporain a entrainé l’émergence d’une vague d’artistes connus mondialement, qui restent véritablement impliqués dans la tradition religieuse, comme le Pasteur Kirk Franklin, Yolanda Adams, Richard Smallwood, Donnie McClurkin, The Blind Boys of Alabama ou le groupe Take 6 et ses instruments vocaux. Ce constat reste propre aux Etats-Unis, le Gospel en France n’étant pas encore entré réellement dans l’industrie musicale et son système de récompense-trophées annuels.

Si le Gospel contemporain ou « modern gospel » s’est diversifié au fil des années avec de nouvelles influences musicales en rentrant dans l’industrie du disque, il ne faut pas oublier qu’il aborde toujours les thèmes propres au Gospel, comme la force de la foi, la douleur ou l’espoir. De plus, derrière les artistes médiatisés du Gospel moderne, une école traditionnelle du Gospel est encore très présente dans le respect du caractère sacré de son interprétation.

On constate d’ailleurs une demande forte du public de chant à cappella et des classiques du Negro Spiritual à l’occasion de cérémonies de concerts, mariages, de baptêmes ou d’obsèques. Le Gospel contemporain n’a pas entrainé la disparition des chants Gospel traditionnels qui restent sollicités pour son authenticité. Au final, on peut même ajouter que l’encrage progressif du Gospel contemporain dans l’industrie musicale mondiale, ne fait qu’ajouter plus d’intérêt et de crédit à la beauté et l’intérêt des chants Gospel pour rythmer nos différents moments de la vie.

« Comme toute grande poésie, le sujet traité dans le gospel et les spirituels est celui des servitudes et des espoirs de l’Homme. Nous aspirons, tous aussi, chacun à sa manière, à un royaume où règne la paix. C’est parce qu’il touche à des thèmes universels que le Gospel a sa place parmi les grands témoignages humains ».
Marguerite Yourcenar
(Fleuve profond, sombre rivière 1966)


Retourner au contenu | Retourner au menu